18-11-2016_14-02-46

Destinataire : Yato Hozumi
Expéditeur : Natsuko Awa
Sujet : Coucou grand frère.

 

-Coucou mon Yato, aujourd'hui j'ai pris plaisir à lire dans un petit coin  nous nous retrouvions avant notre défi. De savoir que tu étais revenu m'a donné la nostalgie et j'ai décidé de revenir moi aussi. Je me suis arrêté au stand  nous avions l'habitude de boire un thé puis j'ai pris mon téléphone pour lire ton e-mail. Je suis vraiment désolé de savoir que ton ami soit triste. Je sais que tu vas réussir à lui redonner le sourire comme tu savais si bien le faire quand je n'allais pas bien. En tout cas mon impression que tu es mordu de cette fille se confirme de plus en plus.

18-11-2016_14-03-56

 

Aujourd'hui, je suis en congé donc voilà pourquoi je me trouve dans notre ville natale. Avoir de tes nouvelles m'a vraiment fait du bien comme à chaque fois. Plus je bois mon thé plus je suis nostalgique, je me rappelle de goûter avec tante Liliane, on mange des petits gâteaux avec un bon thé. On adore les moments passer avec tante Liliane, je me demande d'ailleurs comment elle va.

18-11-2016_14-10-57

 

Je me suis baladé dans les quartiers de notre enfance et je suis revenu dans un parc qui a été totalement modifié. Ils ont fait tout un parc pour célébrer de magnifiques mariages. Je n'ai pas pu résister à m'installer derrière le piano pour en profiter et profité de ce parc magnifique. Si tu as l'occasion emmène ta jolie blondinette, je suis sûr que vous passerez un merveilleux moment.

18-11-2016_14-16-18

 

Ah, je voulais partager avec toi le fait que je m'améliore grandement à cuisiner. J'arrête les salades et les sandwichs, je passe au plat chaud. Je suis contente parce que le jour où j'aurai des enfants, je ne les empoisonnerai pas au moins.

18-11-2016_14-21-04

 

Cet après-midi-là était passé très vite et l'heure était venue pour moi d'ajuster ma robe, car ce soir, j'ai rendez-vous eu Don, le Monsieur muscle. Je suis totalement angoissé, je ne sais pas pourquoi. Peut-être à cause de ma timidité ou peut-être parce qu'il me plaît, mais que j'ai aucune confiance en lui connaissant sa réputation de coureur de jupons. J'ai peur de faire une bêtise.

18-11-2016_14-24-08

 

Regarde un peu le restaurant où Don m'a invité, il est vraiment joli. J'aimerai biens qu'ont soit installé dehors pour plus de tranquillité. Mais mon stress a fait que monté une fois devant la porte du restaurant.

18-11-2016_14-24-38

 

Natsuko : Bonsoir monsieur.
Le serveur : Bonsoir madame, que puis-je pour vous ?
Natsuko : Je suis attendu par Monsieur Lothario.
Le serveur : hé bien monsieur Lothario a une bien jolie compagnie ce soir.
Natsuko : M ... Merci. 
Le serveur : Veuillez me suivait madame.
Natsuko : Bien sûr.


J'ai suivi le serveur, mais j'étais affreusement mal à l'aise en plus de mon stress. Aller, je respire un bon coup et on y va.

18-11-2016_14-28-37

Natsuko : Bonsoir Don. Dis-je tout en prenant place à table.
Don : Oh, bonsoir Natsuko. Tu es magnifique ce soir.
Natsuko : Merci, tu es le 2e à me dire ça ce soir.
Don : Qui a osé ? 
Natsuko : Le serveur.
Don : Laisse le cet idiot, c'est une vraie fouine celui là.

18-11-2016_14-33-14

 

Don : Serveur s'il vous plaît. 
Le serveur : Oui monsieur, puis-je vous être utile ?
Don : Oui, préparer la commande que je vous ai demandée quand je suis arrivé s'il vous plaît.
Le serveur : Bien entendu monsieur. Le serveur prit la direction des cuisines.
Don : J'ai pris l'initiative de passer commande pour toi.
Natsuko : D'accord, ça peut être amusant. 


On a beaucoup parlé à se dîner et nous avons appris beaucoup de choses l'un sur l'autre. Je dois avouer que j'aime beaucoup ce moment passer avec lui.

18-11-2016_14-34-47

Mon Yato, je dois t'avouer que Don est très romantique. Il a sorti une jolie rose rouge et m'a sorti le grand jeu. Le plat qu'il m'a commandé était vraiment très bon et une boisson juste parfaite. Non, je ne suis pas dans le love, je te le promets, mais je suis heureuse de passer un bon moment. La soirée passe beaucoup trop vite à mon goût et il va falloir déjà se dire au revoir.

18-11-2016_14-39-12

 

Comme tu vois, je suis dans mon lit et sans Don. Je lui avais dit qu'il ne me collera pas dans son lit. Par contre, je suis rentré en colère. Tout était parfait, mais je pensais quand même avoir au moins un petit bisou, je sais ma réaction est puérile, mais je me dis que s'il n'a pas franchi le pas, c'est parce que je ne veux pas coucher avec lui. En bref, je suis rentré me coucher avec ma mine boudeuse.

18-11-2016_14-40-30

 

Je ne lui ai pas spécialement donné de nouvelles depuis notre premier rendez-vous et deux matins plus tard, il est venu frapper à ma porte. 


Natsuko : Bonjour Don, qu'est-ce que tu fais là ? 
Don : Bonjour, est-ce que je peux entrer ? 
Natsuko : Tu as petit-déjeuner . 
Don : Non, je suis venue tout de suite après mon réveil.
Natsuko : Entre, je viens de finir de préparer le petit-déjeuner.

18-11-2016_14-41-26

 

Don : Natsuko, je peux te demander quelque chose.
Natsuko : Je t'écoute.
Don : Quand nous nous sommes quittés l'autre soir, j'ai trouvé que tu étais en colère.
Natsuko : Pas du tout. Vilaine menteuse que je fais, ne me gronde pas mon Yato.
Don : Je sais que tu mens.
Natsuko : Alors pourquoi me demander ? 
Don : Parce que je ne sais pas pourquoi tu es en colère.
Natsuko : ... Tu as fini. 
Don : Oui, merci, c'était très bon.


Je me suis levé toujours avec mon air froid comme quand je ne suis pas contente. Tu connais bien cette mauvaise tête. J'ai débarrassé et fais ma vaisselle dans le silence.

18-11-2016_14-42-54

 

Il a essayé de me faire son plus beau sourire pour casser le malaise, mais je reste figé sur ma tête de cochon légendaire. Je sais que je ne suis pas gentil et que je le torture, mais je ne veux pas qu'il joue avec mes sentiments. Je ne veux pas tomber amoureuse d'un mec qui veut juste faire tomber ma minijupe.

18-11-2016_14-43-51

 

Je me suis installé sur le canapé tout en allume la télé et il a suivi mon mouvement. 
Don : Aller Natsuko, arrête de bouder. Dit-il tout en frottant sa tête comme le ferait un petit chaton en manque de câlin.


Natsuko : Je ne boude pas. Dis-je amuser par son attitude d'ados. 
Don : Alors je peux revenir te voir ce soir après ton travail. 
Natsuko : Je finis à 22h00, ça ne va pas faire trop tard?
Don :Non, j'ai envie de te voir.
Nastuko : alors d'accord. D'ailleurs, je vais aller m'habiller pour le travail. 
Don : Je peux rester jusqu'à ton départ. 
Natsuko : si tu veux. 


Je reste de marbre, mais je suis contente qu'il soit aussi attentionné. Je suis vite allé enfilé la jolie robe de l'autre soir et je suis revenu voir Don qui attendait dans le salon.

18-11-2016_14-44-22

 

L'heure du départ a sonné. Quand je me lève, j'ai senti le regard de Don sur mes jambes et quand j'ai tourné le regard dans sa direction, il a fixé la télé. 


Natsuko : Bon, je dois y aller mon taxi est là.
Don : D'accord, je te dis à ce soir alors.
Natsuko : Oui, je serai de retour à 22h00
Don : Je serai là. Travail bien.


Don a suivi mon pas en sortant de la maison et me voilà parti pour le travail.

18-11-2016_14-54-36

Et tu sais quoi mon Yato, je suis rentré à 22h00 et à 22h01 Don frappait à ma porte. Je ne sais pas quoi penser vraiment. J'ai l'impression de pouvoir me lancer avec lui, mais j'ai quand même peur de me faire avoir.

18-11-2016_14-55-04

 

Heureusement que j'avais prévu du rechange pour sortir du travail. Je savais que Don allait venir, je voulais être potable quand même.


Don : Bonsoir, tu es vraiment très belle ce soir. Dit-il tout en m'enlacent.
Natsuko : Merci. On rentre?
Don : Oui.

18-11-2016_14-56-47

 

Tout juste passer la porte qu'il m'a attrapée par le bras et m'a longuement embrassé. Je ne m'y attendais pas même si je sentais qu'il était déterminé à faire quelque chose depuis ce matin. Je m'attendais plus à une mauvaise nouvelle du genre " désolé Natsuko, je suis marié ". Je suis heureuse qu'il ait franchi se pas.

18-11-2016_14-58-14

 

Yato j'espère que tu n'auras pas honte de moi, mais une chose en entame une autre ont à passer la nuit ensemble. Inutile de te faire un dessin, je suppose. Je ne regrette pas parce que j'en avais envie, mais j'ai peur d'avoir fait une erreur comme je te l'ai déjà dit plus haut.

18-11-2016_14-59-53

 

Ah oui, j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer. Non, je ne suis pas enceinte, non la grande nouvelle, c'est que j'ai eu une promotion et que pour fêter ça, je récure mes toilettes. Bah quoi ça se fête non ?

18-11-2016_15-03-54

 

Ma promotion m'a servi à me payer un petit bureau avec un ordinateur. Oui, enfin, je vais pouvoir t'écrire de chez-moi en toute tranquillité et aussi travailler mes textes de blague pour mon travail. Ah, j'ai passé une commande aussi pour me faire faire un cadre, je ne t'en dis pas plus je te montrerai ça dans mon prochain e-mail. Sinon tu aimes ma petite déco.

18-11-2016_15-04-38

 

Quand j'ai eu mon ordinateur, je n'ai pas perdu mon temps pour continuer à t'écrire mon e-mail et aussi mes petites fiches pour mon travail. Je commence à me sentir bien chez moi-même si c'est une boîte de conserve pour le moment.

18-11-2016_15-10-53

Non, je ne fais pas cette tête parce que mon repas et a vomi, mais depuis quelques jours, je suis malade et j'ai enfin décidé d'aller voir le médecin. Oui parce que je ne vais pas pouvoir continuer à travailler si je me sens faible. Mais je ne le voit pas avant demain.

18-11-2016_15-13-38

 

Et la nuit passa vite ou presque. Bah oui, je suis torturée vue que je suis malade. J'ai demandé à mon patron un jour de congé parce qu'aujourd'hui et pire qu'hier. En plus comme tu peux le voir ma plomberie à complètement lâcher donc j'ai passé la mâtiner à réparer et éponger.

18-11-2016_15-16-58

 

Je viens de rentrer du médecin et je me sens beaucoup mieux. J'ai pris mon téléphone pour appeler Don.


BIIIPPP / BIIPPP /


Natsuko : Salut Don, tu vas bien. 
Don : Oui et toi ? 
Natsuko : Oui, je voulais savoir si on pouvait se voir ce soir.
Don : Oui, je travaille en bénévole à la salle de sport cette après-midi, je peux venir après. Mais quelque chose ne va pas? 
Natsuko : Tout va bien, on doit juste mettre les choses aux claires tous les deux, on doit savoir ou on va.
Don : D'accord, je viendrais sans faute après le cours de sport.
Natsuko : A ce soir.

18-11-2016_15-18-07

 

Voilà mon grand frère pour les nouvelles du moment. Je t'en dirais plus suite à ma conversation avec mon monsieur muscle. J'espère que tu vas me donner des bonnes nouvelles sur ta relation avec ta jolie blondinette. J'aimerai biens avoir un petit bisou, vous avez l'air d'être fait l'un pour l'autre tous les deux. Je t'embrasse fort, tu me manques, je t'aime.


                                                           Ta petite soeur Natsuko. <3

bouton-jaune-envoyer