30-01-2017_16-55-18 

Destinataire : Yato Hozumi

Expéditeur : Natsuko Awa

Sujet : Beaucoup de choses se sont produites ....

Coucou mon Yato, tu m'as beaucoup manqué. Je suis vraiment heureuse d'avoir enfin des nouvelles de toi et ta petite famille. Ta femme est de plus en plus belle on voit que vous êtes heureux et je vous souhaite que tout cela continue pour vous. Par chez moi beaucoup de chose, se sont produits si tu savais. J'ai tellement de choses à te dire et j'aimerais que tu sois là. Tu comprendras pourquoi plus tard ... Comme tu le vois Don est moi nageons dans le bonheur. Chiemi grandis et gazouille de plus en plus et les garçons heu sont sages comme des petits anges. On vit insouciant du lendemain et on profite de chaque jour en famille. 

30-01-2017_16-57-28 

Quand la petite ne veut pas faire sa sieste, je me mets à jouer du violon ce qui l'apaise immédiatement et elle finit par s'endormir. Don, lui apprécie beaucoup m'écouter jouer quand il travaille un peu ses recherches pour son travail. D'ailleurs, tous les deux, nous évoluons bien ce qui rapport pas mal d'argents. Du coup, nous avons prévu quelque travaux pour améliorer notre maison. 

 

30-01-2017_16-58-09

 

Ah oui, aujourd'hui, nous sommes dimanche voilà pourquoi toute la petite famille est à la maison. Donc voilà la première chose que nous avons refait dans la maison. Nous avons changé la chambre des garçons, la disposition des lits, nouveaux rideaux et nouvelle tapisserie. Les garçons ont choisi leur décoration, on voulait les faire participer au changement. Et depuis ça, ils profitent à fond de leur nouvelle chambre.

30-01-2017_16-59-31 

Ah, je suppose que tu connais aussi les crises de larmes quand bébé a faim. Ma petite princesse se fait entendre quand elle veut quelque chose. Que ça soit le jour ou la nuit, elle crie à s'en faire éclater les poumons. Mais elle peut faire ce qu'elle veut quand je la prends dans mes bras, elle me sourit et je fonds littéralement. Je suis faible face à mes enfants, je comprends mieux comment on arrivait a faire céder tante Liliane quand nous voulions quelque choses.

 

30-01-2017_17-00-16 Parlons déco, tu vois un peu l'évolution de ma maison et je te rassure, je n'ai pas mis mes fils ici en décoration. Ils ont commencer à regarder un dessin animé et ils se sont endormis comme des bébés. Bon, je pense que leur petite soeur n'est pas toute innocente dans cette histoire. Ils sont grands et quand je leur dis d'aller faire une sieste dans leur chambre, ils me répondent * Maman, on est grand pas besoin de sieste * et voilà le résultat. Rah les enfants.

 

30-01-2017_17-01-30 

Don est moi nous nous sommes beaucoup rapproché depuis quelque temps. Il ne part plus faire ses promenades en solitaire pour décompresser. En fait, je crois qu'il commence à prendre goût à la vie de famille. 

Don : Chérie, qu'est-ce que tu fais avec ton pshit-pshit ? 

Natsuko : Bah je fais le ménage. A force de fixer l'écran de l'ordinateur y a la trace de tes yeux sur l'écran. Dis-je tout en le taquinent.

Don : Tu viens de tuer 3 générations de ma famille dans les sims 3.

 Dit-il sur le ton de la rigolade, tout en faisant les gros yeux. 

Natsuko : heureusement que c'est qu'un jeu. Nous nous regardâmes dans les yeux et éclatons de rire. On dirait que nous venons de nous rencontrer. Je garde ses moments gravé dans ma mémoire, car enfin, j'ai pu vivre quelque chose de vrai, j'ai pu connaitre le sens de la phrase ' Avoir une famille '.

 

30-01-2017_17-02-49 

Et je suis tellement heureuse d'être entouré de gens qui m'aiment et que j'aime en retour que j'aie parfois des excès d'affection, mais heureusement, ils me le rendent bien sans jamais me rejeter. 

 

30-01-2017_17-04-58 

Natsuko : Dite, ce soir, on regarde un film en famille ? 

Don : Humm, oui pourquoi pas. Vous voulez voir quoi les garçons ? 

Kaito : Moi je regarderai bien un animé.

Itsuki : Moi j'aimerais bien voir Final Fantasy 15.

 Kaito : A oui, les copains en parlent à l'école en ce moment.

Itsuki : Oui, même les filles adorent le jeu et le film. 

Kaito : Oui, elles craquent toute pour Noctis et Gladio. 

Itsuki : Rah les filles.  

À les entendre discuté comme ça avec Don ont se rend compte que nos fils grandissent trop vite.

 Kaito et Itsuki : Alors, maman ont peu regardé Final Fantasy XV ? 

Natsuko : Je .. Je ne sais pas, demandez à papa.

Itsuki : Alors papa ? 

Don : Humm ... Je veux bien, mais votre mère risque de tomber amoureuse de Noctis et Gladio aussi.

Kaito : Mais non, toi aussi, tu as plein de muscle papa. Nous nous sommes regardés et nous n'avons pas pu nous empêcher de rigoler. Nous avons tous fini, notre repas, les garçons ont débarrassé pendant que je m'occupe de la petite avant de lancer le film.

30-01-2017_17-07-07 

Nous nous sommes tout installé dans le salon attendant que le film commence. Le problème des films acheté sur la télé, on a plein de pub à la suite. Limite il y à plus de pub que de film, c'est vraiment très chiant. Mais au moins les garçons m'ont vendu leur film et nous étions tous enthousiastes à l'idée de le regarder.

 

30-01-2017_17-08-22 

Et ce soir-la après le film qui était soit disant passant super bien, nous avons couché nos fils ensemble. Nous avons commencé à raconter une histoire ensemble et les garçons, se sont endormi le sourire aux lèvres. Encore un moment que je n'oublierai jamais, je le garde bien ranger dans ma mémoire et au fond de mon coeur.

 

30-01-2017_17-12-11 

Après ça, je suis allé enfiler une nouvelle nuisette achetée pour le plaisir de mon mari. Oui parce que nous avons 3 enfants, mais avant d'être parents, nous étions amants. Et j'aime entretenir la flamme qu'il y a entre nous.

30-01-2017_17-13-02 

Don : Ma reine. Dit-il d'un air charmeur.

Natsuko : Rien que ça. Suis-je en présence de mon roi ? Don : Je serais tout ce que tu veux ma douce. Me dit, il avait des yeux remplis de désir.

Inutile de te faire par de notre fin de soirée, je pense qu'étant comme des frères et soeurs, tu veux éviter d'avoir plus de détaille. 

30-01-2017_17-14-26 

Mais les nuits sont courtes dans le royaume des Awa. La princesse se fait entendre encore une fois, donc je me suis levé à toute vitesse pour qu'elle ne réveille pas toute la maison. Les garçons ont école et Don a besoin de repos, après tout, il a eu un devoir de roi ce soir.

30-01-2017_17-16-42 

Je me demande parfois si elle n'aime pas me réveiller toutes les nuits. Regarde-moi son petit regard malicieux qu'elle a.

30-01-2017_17-19-34 

Don : Salut les petits mecs.

Kaito et Itsuki : Bonjour papa. Maman dort encore ? 

Don : Oui, elle est fatiguée.

Kaito : Chiemi a encore pleuré toute la nuit ? 

Don : Oui, mais c'est normal. Votre sœur est encore un bébé et un bébé pleurent pour s'exprimer.

Istuki : Oui mais à cause d'elle maman est tout le temps fatigué.

Don : Vous savez, vous étiez pareil tout bébé. Votre mère ne dormait pas toujours comme il faut et en plus, vous étiez deux, donc ne vous en faites pas pour maman. De toute façon, je l'ai laissé dormir ce matin.

Don s'occupe de ses fils en faisant le moins de bruit possible pour que Natsuko se reposer après avoir veillé 2h avant que Chiemi décidé de se rendormir.

30-01-2017_17-21-19 

Tu vois mon Yato, comme je te l'avais dit Don se comporte comme un père et un mari idéal. Il a mis les garçons dans le car scolaire et pendant que je prends mon petit-déjeuner et que je me prépare, il s'occupe de notre petite dernière. Ne travaillant pas le lundi, il profite de ses enfants et ça me soulage un peu.

30-01-2017_17-22-27 

Mais comme tu le sais, le calme n'est jamais là bien longtemps. Une fuite d'eau se déclenche dans la salle de bains et mon beau chevalier vient avec sa clé de 12 pour tout réparer. Un vrai pro mon homme. Et pendant ce temps, moi, je joue la cendrillon a épongé. On forme le couple parfait non. 

30-01-2017_17-25-13 

Comme nous avons encore des projets de rénovation, on ne se repose pas sur nos seuls salaires. Je continue mes récoltes dans le quartier pour les revendre aux marchands de la ville. Plus vite les sous-gonfle mon compte en banque plus vite la maison évolue. 

30-01-2017_17-32-21  

Les garçons rentrent de l'école et papa ne les laisses pas se poser, direction devoir comme ça après ils pourront jouer jusqu'à l'heure de manger. On ne dirait pas comme ça, mais Don veut tellement que ses enfants réussissent dans la vie qu'il peut être un peu dure par moment. Mais ce n'est pas plus mal.

30-01-2017_17-36-37 

Ah, puis y a aussi les factures à payer en plus de tout notre quotidien et nos travaux. Si seulement on pouvait éviter les loyers, mais Don s'en occupe histoire de m'enlever cette corvée à faire en rentrant du travail.

30-01-2017_17-37-42

 Et Don fut rappelé à l'ordre par sa fille qui avait besoin d'affection et d'une couche propre puis d'un biberon. C'est exigeant les bébés.

30-01-2017_17-38-52 

Quant à moi quand je finis le travail à 21h les garçons sont devant la télé pendant que je prépare le dîner. Je suis heureuse de retrouver ma maison même si je suis épuisé. Ce soir là, j'étais aux anges avec mon mari et mes enfants, le cadre familiale parfait à mes yeux et je ne veux jamais l'oublier.

30-01-2017_17-43-05 

D'ailleurs, la soirée se passe dans la bonne humeur, Don faisait le pitre avec ses fils et nous avons passé notre soirée à rigoler. Je suis allé les couchers puis je suis allé embrasser mon mari qui réparer le frigo qui venait de nous lâcher. Je me suis glissé sous mes couettes et me suis endormi le bonheur sur le visage. Mais quelque chose m'a réveillé quelques minutes plus tard, je me suis réveillé en panique l'angoisse au ventre et les larmes aux yeux. 

30-01-2017_17-43-28 

Yato, je n'ai pas su comment réagir face à cette vision d'horreur. Mon homme, mon amant, mon mari était en train de mourir sous mes yeux. Impuissante, je suis tombé à genoux pleurant de voir la souffrance se dessiner sur le visage de l'homme de ma vie. Il m'a regardé sans pouvoir dire un mot. Je ne sais pas comment j'ai fait pour survivre à cette vision.

30-01-2017_17-44-34 

Une fois qu'il s'était totalement écroulé sans donner le moindre signe de vie, je me suis approché de lui pleurant a chaud de larme. Mon mari vient de mourir sous mes yeux Yato. Je viens de perdre la seule personne qui représentait ma famille. La faucheuse est arrivée, mais je ne l'ai pas vu tout de suite encore sous le choc de l'accident.

30-01-2017_17-45-45 

J'ai tout fait pour convaincre la faucheuse de me rendre mon mari, je suis même allé jusqu'à me mettre à genoux et je lui aurai même léché les pieds si elle en avait. 

Natsuko : Je vous en supplie, laissez moi mon mari. Nous avons 3 enfants don une qui n'a pas eu le temps de connaitre son père. Elle est trop jeune, elle n'aura aucun souvenir de lui. Je vous en supplie, rendez-moi mon mari. Dis-je tout en pleurent a gros sanglot.

La faucheuse : Ce soir, je ne suis pas d'humeur joyeuse. En même temps, je suis la faucheuse et ma soif de mort n'est pas satisfaite. Ta requête est rejetée. 

Natsuko : Je vous en pris. Dis-je en larme écrouler.

 

30-01-2017_17-46-26 

Ne voulant pas voir la suite, la faucheuse sort sa grande faux de sous sa cape et emmena l'homme de ma vie à tout jamais. Je suis tombé à genoux, mes jambes tremblaient et ne me soutenaient plus. Un bout de mon cœur vient de partir en fumer.

30-01-2017_17-47-28 

Quand j'ai senti que la faucheuse se baladait dans ma maison et pris la direction de ma chambre, j'ai eu un coup de fouet. Je me suis relevé et j'ai couru derrière elle, j'avais peur qu'elle embarque l'un de mes enfants. 

Natsuko : Que faites-vous ? 

La faucheuse : Je regarde le visage d'un ange qui deviendra l'une des victimes de ma faux un jour ou l'autre.

Natsuko : Laissez ma fille tranquille. Vous avez déjà beaucoup pris à ma famille ce soir.

La faucheuse : Faite attention a ce que vous dites ou faite humaine. Je peux prendre votre vie et laisser vos 3 enfants sans aucun parents. À ce moment-là, j'ai ravalé ma salive et j'ai fermé ma bouche. J'avais peur pour mes enfants, je ne supporterais pas de les perdes en plus d'avoir perdu Don cette nuit. Je suis anéantie mon Yato, tu ne peux pas savoir à quel point j'ai besoin de ton soutien et de ton réconfort.

30-01-2017_17-48-26 

Depuis que Don est mort, je passe mes nuits à pleurer même quand je dors. Je rêve de lui et cauchemarde de la faucheuse. Je me sens si seule et abandonner. J'ai l'impression d'être revenu au jour de mon arrivée dans cette ville. Nous avons fait incinérer Don et nous avons gardé l'urne ici. C'est la seule chose qu'il me reste de lui a par nos enfants.

30-01-2017_17-52-13 

Mais je ne suis pas la seule à souffrir dans cette maison. Mes fils ne se remettent pas non plus de la perte de leur père. Et ils me voient malheureuse ce qui n'arrange pas les choses. Il faut que je me reprenne, je le sais, mais mon cœur est en mille morceaux. Que dois-je faire mon Yato ? 

trait de chiemi 

J'ai honte de moi mon Yato, avec toute cette tristesse dans cette maison, nous avons tous oublié l'anniversaire de Chiemi. Heureusement, elle n'est qu'un bébé et elle ne se souviendra pas que nous n'avons rien préparé pour son passage en âge bambin. En tout cas, elle hérite d'un trait de son père, c'est une petite charmeuse.

 

30-01-2017_18-03-03 

Voilà une petite photo de ma petite poupée. Je suis là à l'observer en train de jouer dans la petite chambre aménagée au bout de la mienne. Plus je la regarde, plus je vois le visage de Don en elle. Elle lui ressemble tellement. 

30-01-2017_18-07-51 

Depuis qu'elle a grandi, j'essaie de me reprendre au mieux, car elle a besoin de beaucoup d'attention à son âge. Mais je t'avoue que les choses ne sont pas simples et pourtant, mes enfants sont ma priorité donc je dois garder ma tristesse pour moi. Je me suis remise à la cuisine pour préparer de bons petits plat équilibré pour Chiemi, elle doit avoir une bonne alimentation pour bien grandir.

 

30-01-2017_18-10-09 

Et cette petite charmeuse arrive, a, me redonne un peu le sourire. Nous avons passé l'après-midi à jouer ce qui m'a beaucoup changé les idées. 

 

30-01-2017_18-11-33 

Puis les garçons sont rentré de l'école et se sont mis tout de suite aux devoirs. 

Natsuko : Les garçons, vous pouvez jeter un œil sur votre petite soeur. Je dois aller préparer son lit pour ce soir.

Kaito : Oui maman. Mais ils n'ont pas eu beaucoup besoin de faire attention à elle, car elle s'est endormie sur le canapé. Mais en bon grand-frères, toutes les 2 minutes, ils s'assuraient qu'elle n'allait pas tomber du canapé.

30-01-2017_18-13-35 

Après avoir nourri la petite, je passe a table avec mes deux garçons. Nous parlons de tout et de rien jusqu'à ce que les enfants me parlent de leur père. Ils ont besoin d'exprimer leur douleur et je suis la seule personne à qui ils peuvent se confier. En plus, ils m'ont dit qu'à l'école, on se moquer d'eux parce qu'ils n'ont plus de papa. Les larmes me sont montées et mon sang a fait qu'un tour dans mon corps. Je leur ai dit que j'appellerais l'école pour mettre quelque petite chose au point avec eux. Après le repas, ils ont débarrassé et fais la vaisselle pendant que je couche leur petite soeur.

 

30-01-2017_18-15-26 

Je fais un petit bisou esquimau à ma boudeuse de fille. Oui, mon Yato quand mademoiselle est fatiguer, elle boude.

 

30-01-2017_18-16-25 

Une petite histoire est notre rituel puits une fois ses petits yeux fermés, je la borde et l'embrasse. En général, elle fait des nuits complètes, pas comme quand elle était toute bébé.

30-01-2017_18-17-53 

Puis je suis aller coucher les garçons qui m'attendaient pour faire le rituel du pshit pshit anti monstre et cauchemar. Mes 3 enfants me prennent beaucoup de temps avec tous les rituels et les autres petites attentions qu'ils me réclament. Mais parce qu'ils sont là que je ne me laisse pas aller.

30-01-2017_18-19-19 

Par contre, quand je me retrouve seule dans mon lit, l'émotion m'envahit et la douleur et la solitude aussi. Il faut absolument que je trouve le moyen de remonter la pente. Donne-moi vite des nouvelles mon Yato, j'ai besoin de bonne nouvelle et de soutien de votre part. Bisous, je vous aime. 

                                        Ta douce Natsuko et tes neveux et petite nièce.