23-06-2017_23-17-13 

Destinataire : Yato Hozumi

Expéditeur : Natsuko Awa

Sujet : Je suis désolé de l'apprendre

 

Bonjour mon Yato, je suis vraiment désolé d'apprendre que ta relation avec Candy se soit autant dégradée. De voir ta fille souffrir à ce point de l'absence de sa mère me brise le cœur et me renvoie à notre enfance. Je ne comprends pas comment on peut abandonner ses enfants ainsi. Tes jumelles sont absolument magnifiques, nous n'avons pas le même sang, mais nous avons tout les deux doublé la mise au moins une fois. Nous traversons les mêmes difficultés en quelques sortes, nous avons perdu l'amour de notre vie. Je viens à me dire que peut-être que tu étais le mien * rire * Je pense de toute façon que tu es mon âme soeur, mais pas comme un compagnon, plutôt comme un frère. J'espère que tu surmonteras tout ça et que toi et tes 3 filles viviez heureux.

Moi aussi, j'ai quelques petites choses à t'annoncer, tu as dû remarquer que j'ai coupé mes cheveux, mais je reviendrais plus tard sur les raisons, j'ai tellement de choses à te raconter.

22-06-2017_22-35-08 

Les jumeaux sont fous de leur petite soeur, une relation bien particulier et protectrice s'est construite entre mes 3 enfants. Mes horaires de travail font que les garçons doivent s'occuper de Chiemi jusqu'à mon retour. Et comme tu le vois mes fils arrivent à faire en sorte qu'elle ne pleure pas quand je quitte la maison.

22-06-2017_22-42-53

 

Mon quotidien, partir au travail vers 17h et rentré tard le soir. Quand je rentre ménage et préparation du petit-déjeuner ou même du repas du lendemain. Je n'ai pas le temps de rien faire et je dois t'avouer que je commence à ne plus supporter cette situation. De plus, le salaire n'est vraiment pas terrible avec 3 enfants à la maison sans oublier ses foutues facture qui ne cesse de nous ruiner. En bref pour tout te dire mon Yato, je ne suis pas vraiment heureuse et tout ça me trotte dans la tête jour et nuit.

22-06-2017_22-44-17

 

Mon seul petit bonheur le soir c'est de lire une petite histoire a Chiemi. Bon quand je vais lui faire un petit bisous après le travail elle ouvre ses petits yeux et me réclame sa petite histoire pour bien dormir, je suis coupable de réveiller ma ville tard le soir.

22-06-2017_22-45-38

 

Une fois une petite bouffée d'air frais en voyant la petite bouille de Chiemi, je retourne à mes occupations et je prépare le dîner.

22-06-2017_23-00-18

 

Bon dans mes horaires moisis, je dois tout de même reconnaître que je peux passer la journée avec ma fille. Mais le problème, c'est que je passe moins de temps avec mes garçons. Je ne veux pas qu'ils pensent que je les abandonne, ils sont mes fils et je les aime à la folie tout comme leur petite soeur. Je suis à la recherche de la solution parfaite, mais pour le moment, je ne trouve rien de fiable.

23-06-2017_20-51-14

 

Quand j'ai enfin terminé les tâches quotidiennes de la maison parfois, il m'arrive de rester planté devant la porte de la chambre de Chiemi puis je l'observe en me demandent ce que Don ferait à ma place. Qu'est-ce qu'il ferait si c'était moi qui avais succombé à un accident ... Ma remise en question prend plus en plus de formes dans ma tête et peut-être que je vais finir par trouver la bonne chose à faire pour vivre heureuse.

23-06-2017_20-53-33

 

Bien entendu, je me distrais aussi même si je ne sors pas beaucoup de chez moi. Quand les garçons ne sont pas là et que la petite joue dans sa chambre, je me colle à leurs jeux vidéo et je dois t'avouer mon Yato qu'actuellement, je me rends bien compte que je ne suis plus du tout à la page et que je suis peut-être trop vieille pour ses choses-là.

23-06-2017_20-54-19

 

Et quand je commence à rager devant Mario kart Chiemi vient encourager sa maman. À nous deux, on met l'ambiance comme pas permis. Je pense que tu te moquerais bien de moi.

23-06-2017_20-55-15

 Tien j'ai vu ma fille admirée la photo de Don et elle, je suis allé la rejoindre dans sa chambre.

Natsuko : Chiemi, qu'est-ce que tu fais ?

Chiemi : Mama !! Qui là ?

Natsuko : Tu veux savoir qui est sur la photo ?

Chiemi : Vi !

Comment lui expliquer que son papa est mort ? Elle est si petite.

Natsuko : Alors le bébé sur la photo, c'est toi.

Chiemi : Et le monsieur ?

Natsuko :  bien ... Le monsieur qui te sert dans ses bras, c'est ton papa.

Chiemi : L'est ou papa ?

Natsuko : Il n'est pas là, mais maman t'expliquera tout quand tu seras plus grande d'accord.

Chiemi : Vi mama. Ze t'aime.

Natsuko : Moi aussi, ma chérie ! Tu veux aller jouer ?

Chiemi : Vouiii !!!

Pour cette fois, j'ai réussi à noyer le poisson, mais elle grandit et je vais devoir lui dire la vérité un jour ou l'autre.

23-06-2017_20-56-11

 

Pendant que j'étais en grande conversation mes fils sont rentrés de l'école stressée comme jamais. En ce moment, il y a une période d'examens et ils ont besoin de divertissement avant les révisions. Alors les voilà en mode rage devant les jeux vidéo. Mon Yato, je crois que ses deux la tiennent bien de leur mère.

23-06-2017_21-15-10 

Tu dois te demander pourquoi on tire tous une tête de dix pieds de long. Moi, je rentre du travail, Chiemi fait que de râler et les garçons sont épuisés. J'ai interrompu mon repas pour aller coucher la petite et je devais avoir une conversation importante avec mes fils.

Natsuko : Les garçons, j'aimerais vous parler de quelque chose d'important.

Kaito et Itsuki : Qu'est-ce qui se passe ?

Natsuko : En ce moment, c'est difficile pour vous de vous occuper Chiemi et de réviser pour vos examens.

Itsuki : Oui, mais on s'en sort bien.

Kaito : Oui, puis Chiemi est plutôt sage.

Natsuko : Dite moi la vérité, je vois bien que vous êtes sur les nerfs et épuisé.

Les garçons restent silencieux se regardent dans les yeux.

Natsuko : J'ai pris une décision importante. Depuis la mort de papa, je ne suis pas heureuse dans ma vie de femme et dans mon métier.

Kaito : On le sait maman, voilà pourquoi on donne tout pour que tu retrouves le sourire.

Natsuko: Vous êtes des amours, je n'aurais pas imaginé de meilleurs fils.

Itsuki : Et du coup, tu voulais nous annoncer quoi ?

Natsuko : J'ai décidé de changer de travail, je veux des horaires plus adapté à mes enfants et qui peut me faire gagner mieux ma vie pour subvenir à nos besoins.

Itsuki : Et tu veux travailler où ?

Natsuko : Je me suis lancé dans la peinture, l'une de mes passions. Je vais commencer en bas de l'échelle, mais je vais travailler dur pour vite gagner beaucoup d'argent.

Ce soir la nôtre conversation à durer et les garçons et moi avons passé un moment de complicité et de détente. Et ma vie était sur le point de prendre un nouveau départ.

23-06-2017_21-50-54

 

Aussitôt dit aussitôt fait, j'ai quitté mon travail et j'ai été engagé dans un atelier de peintre. J'ai dû investir dans du matériel pour travailler mes toiles à la maison. Ah oui, voilà l'arriver du changement physique, ma coupe de cheveux. Je me suis dit que quitte à tourner la page autant tout changée. Puis les cheveux longs à un certain âge rend moins sexy, aucune envie de ressembler à une sorcière. Enfin, depuis que je me suis lancé dans la peinture, je prends beaucoup de plaisir et mes horaires sont tops. Je pars juste après les enfants et je rentre à 17h. Donc je profite de Chiemi et les garçons puis je les aide avec leur devoir. Ils sont beaucoup plus détendus et moins fatiguer depuis le grand changement.

23-06-2017_21-51-21

 

Il n'y a pas que moi qui ai changé dans la maison, Chiemi à grandit. Elle a fait son entrée à l'école et bien entendu, les questions sur l'absence de son papa l'a travail beaucoup. Nous avons dû avoir une grande conversation sur la mort et sur l'accident de Don. Elle est rentrée dans une petite dépression, elle refusait presque de manger, je devais me battre avec elle. Elle en voulait à ses frères d'avoir eu la chance de connaître leur père et elle est devenue une vraie petite peste. Une crise d'ados avant l'heure.

23-06-2017_21-52-25

 

Mademoiselle fait sa crise d'ados, mais elle reste sérieuse dans ses études. Elle adore apprendre et approfondir ses connaissances. Je pense que si elle continue comme ça, elle pourra faire ce qu'elle veut plus tard.

23-06-2017_21-56-31

 

Comme elle est tout de même solitaire, je lui ai acheté la même table de jeu que toi. J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais j'ai trouvé cette table super et ça travaille un peu plus le cerveau de mademoiselle.

23-06-2017_21-57-40

 

Les garçons ne la laissent pas s'éloigner d'eux, ils aiment leur petite soeur et il est hors de question que sa dépression détruise leur relation. A force de persévérer Chiemi se rapproche doucement d'eux et accepte de jouer à la console et j'apprécie entendre leur éclat de rire.

23-06-2017_22-02-04

 

Une autre nouveauté à la maison, j'ai investi dans un tableau des tâches de la semaine pour les enfants.

- 19h plus personne ne sort de la maison, si les devoirs ne sont pas faits, on se met dont au travail.

- Chaque jour, telle personne met la table et l'autre débarrasse puis la 3e personne met dans le lave-vaisselle.

- Et pour finir chacun d'entre eux ont un petit mot avec le repas prévu et un petit message de bonne journée.

Pas de dispute et le couvre-feu est respecté.

23-06-2017_22-07-02

 

Chiemi sort doucement de sa dépression, mais elle n'arrive pas à exprimer sont mal être. J'ai donc décidé de l'emmener faire les boutiques avec moi pour lui acheter un journal intime pour qu'elle puisse vider son sac sans avoir peur que quelqu'un sache ce qu'elle ressente vraiment. Elle a besoin d'avoir son jardin secret et depuis elle passe un nouveau cap avec ses frères.

23-06-2017_22-11-10

 

Elle est aussi beaucoup plus câline et souriante. J'adore la voir sourire, c'est le visage qu'un enfant de son âge doit avoir en temps normal. Petit à petit, la maison commence à vivre comme tout le monde. Tu vas peut-être me trouver ridicule, mais nous avons eu du mal à retrouver un bon équilibre.

23-06-2017_22-12-35

 

Le week-end, en général le vendredi soir ont se réuni tous dans le salon après le repas pour regarder un film en famille. Les critiques et les débats fusent, mais nous partageons un moment comme je les aime.

23-06-2017_22-13-41

 

Et maintenant, le soir Chiemi réclame à ce que je la couche.

23-06-2017_22-17-31

 

Et une fois une petite conversation de fille, ma princesse s'endort. Je la borde et l'embrasse délicatement avant de passer encore un peu de temps avec mes fils.

23-06-2017_22-34-00

 

Les week-ends passent trop vite et nous recommençons une nouvelle semaine. L'ambiance dans notre maison s'améliore de jour en jour et mes 3 bébés travaillent ensemble.

23-06-2017_22-42-47

 

Quant à moi, je m'améliore dans mon travail et devine quoi !! J'ai déjà eu ma première promotion au bout d'un mois de travail chez eux. Je me sens plus heureuse depuis tout ça pourvut que cela dure.

23-06-2017_22-44-06

 

Ah oui Chiemi passe une nouvelle phase de sa vie de petite fille. Les cauchemars et la parano font partie de ses nuits depuis quelques jours. Mais je n'arrive pas à savoir si elle a peur ou si cela l'intrigue. Une énigme, cette enfant.

23-06-2017_22-49-35

Le week-end qui a suivi Chiemi a invité un camarade de classe à manger à la maison. Je peux te dire mon Yato que les deux grands frères n'ont pas vraiment aimé l'idée. Protecteur ou jaloux ? Moi personnellement, je pense qu'il y a un peu des deux. Je trouve ça trop mignon, mais le point positif, c'est que ma fille se socialise enfin.

23-06-2017_22-51-09

 

Le week-end, je fais sauter le couvre-feu, le samedi et le dimanche sont faits pour se détendre pas pour suivre les règles de tout le reste de la semaine. Mais ma plomberie a décidé de me laisser aucun répit. Pour moi, le repos le week-end n'est pas d'actualité.

23-06-2017_22-53-57

 

Mes jumeaux se sont installés dehors pour travailler sur des projets d'école. Des constructions notées à rendre lundi, la concentration est à son comble dans le jardin.

Natsuko : Vous vous en sortez les garçons ?

Itsuki et Kaito : Oui mam.

Natsuko : Je vais faire un petit tour dans le quartier pour quelques récoltes, votre petite soeur est à la maison au cas où vous faites attention à elle.

Kaito : Sans problème mam.

Natsuko : Travaillez bien mes petits chats.

23-06-2017_22-58-06

 

Quand je suis parti voilà que les jumeaux se chamaillent sur comment construire telle chose ou comment tu dois positionner cet accessoire. J'avais l'impression de nous voir plus jeunes quand tu me disais comment planter tel légume dans le jardin de tante Liliane.

23-06-2017_22-58-27

 

Et c'est avec le sourire que je fais ma petite promenade et mes récoltes. Qui soi-disant passent mon bien rapporté ce soir-là.

23-06-2017_23-07-39

 

La petite princesse de la maison se lève souvent la première et profite de prendre son petit-déjeuner devant les dessins animés. La télé est généralement réquisitionnée par les garçons tout le reste de la journée.

23-06-2017_23-08-25

 

Puis comme tout le monde dort encore, elle s'avance sur ses devoirs. Elle est très organisée comme gamine et j'espère qu'elle gardera cette qualité quand elle sera adulte. Après tout, elle est l'héritière de mon challenge et elle devra mettre en avant toutes ses qualités. Enfin, je ne t'apprends rien mon Yato.

23-06-2017_23-10-45

 

En ce dimanche, je voulais faire une sortie familiale, mais Chiemi à commençait à devenir toute blanche et des gouttes de sueur se forment sur son front. Effectivement, elle a de la fièvre.

23-06-2017_23-12-14

 

Après avoir donné un médicament à ma fille, je l'ai couchée tout en m'assurant qu'elle soit bien couverte. Mes fils ne tombent jamais malades et je dois t'avouer que je ne suis pas en confiance de la voir dans cet état.

23-06-2017_23-17-51

 

Enfin voilà pour les nouvelles de ma famille. Mais il me reste encore une chose à te dire. Dernièrement, je suis allé voir le médecin parce que j'ai des migraines à répétition et je commence à m'inquiéter. Après plusieurs tests, les spécialistes soupçonnent une tumeur. Ils ne savent pas si la tumeur est cancéreuse ou non. Je dois encore passer plusieurs examens. Depuis ce que je sais connais les risques qui me pendent au nez, j'ai décidé de vivre ma vie pleinement et de profiter de mes enfants à fond. J'aimerais savoir si tu acceptais qu'on essaie de se rencontrer avec nos enfants pendant les vacances d'été. S'il doit m'arriver malheur, je veux pouvoir te voir une dernière fois et rencontré tes filles. Je suis confiante et je suis sûr que rien m'arrivera, mais je ne veux pas avoir de regret. J'espère que toi, tu t'en sors avec tous les problèmes que tu rencontres avec Candy. Même si vous ne poursuivez pas une relation amoureuse, j'espère que vous resterez ami et qu'elle assumera quand même son rôle de mère. Donne-moi vite de tes nouvelles mon frère, tu me manques énormément.

PS : Je crois que nous ne sommes pas venus au monde pour être heureux, nous sommes peut-être qu'une expérience de la vie pour voir si les humains sont capables de surmonter les difficultés de la vie. Mais sache que temps que nous serons là l'un pour l'autre rien est insurmontable. 

 

                                  Ta Natsuko qui t'aime fort.